Maxime Merlandi

Aux sources du chant traditionnel.

Directement issu du grand renouveau culturel insulaire de la fin des années 70, Maxime Merlandi débute en 1980 dans le groupe « A Fileta » avec lequel il enregistre 3 albums pour cesser sa collaboration en 1987.

Cofondateur du groupe Giramondu en 1992, il enregistre 2 albums avec la formation. Il décide avec JP Guissani, son complice de toujours, de créer Barbara Furtuna en 2000 pour revenir aux sources : le chant traditionnel. Parallèlement, il fait partie de la Compagnie Rassegna, ensemble regroupant des musiciens issus de différents pays de la Méditerranée.
Sa voix et sa puissance d’émotion semblent ciselées pour le chant polyphonique corse. Tout en nuances, son timbre se détache avec une assurance remarquable, tout en laissant une place de choix aux autres protagonistes du groupe. Ce chanteur prouve aussi en signant les compositions de la formation, qu’il a su s’imprégner des multiples influences qui ont bercé son parcours, pour restituer aujourd’hui une musique généreuse et pleine de promesses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *